Vous n'êtes pas encore inscrit au service newsletter ?

S'inscrire

Se connecter

Mot de passe oublié? Réinitialiser!

×

AB 2000 Site d'analyse

Le blog d'Alain Boublil

Les dernières publications

La défaite de la "patapolitique"

Le premier tour de l’élection présidentielle en France a été moins conforme aux prévisions des instituts de sondages et des médias que ceux-ci essayent de le faire croire. La participation est restée élevée. Comme la population en âge de voter ne cesse d’augmenter, le nombre réel d’électeurs qui se sont déplacés a lui aussi augmenté, et c’est vrai des jeunes, dont on nous a répété sans cesse qu’ils n’étaient pas motivés et qu’ils ne trouvaient pas dans l’offre politique la r ...

Continuer la lecture

Chine : les clignotants sont au vert

Infirmant une fois de plus les prévisions pessimistes des observateurs, notamment en France, l’économie chinoise a bien commencé l’année 2017. La croissance a atteint 6,9% au premier trimestre, nettement au dessus de l’objectif annuel de 6,5% qui a été fixé par le gouvernement. Ce n’est pas la seule bonne nouvelle. Le renversement de la position de l’administration américaine est aussi important. Durant sa campagne électorale, puis comme président élu avant d’entrer en fonction, Donald Trump n’avait jamais manqué une occasion de dénoncer le rôle n ...

Continuer la lecture

L'élection présidentielle et la politique économique

Depuis quelques jours, le feuilleton des « affaires » semble avoir enfin laissé la place aux sujets de fond dans la campagne pour l’élection présidentielle qui s’achèvera dans moins d’un mois. On doit s’en réjouir. Les prises de position sur la politique étrangère et la défense donnent une idée un peu plus claire des projets des principaux candidats dans ces domaines où, du fait de la Constitution, le chef de l’Etat est en première ligne. Mais ce n’est pas l’essentiel car les Français attendent de savoir dans ...

Continuer la lecture

Le retour de l'Etat-stratège

Ce n’est pas parce que Marine le Pen en a fait un thème de sa campagne que le rôle de l’Etat dans l’économie doit devenir un sujet tabou. Ce serait d’ailleurs un comble au pays de Colbert où, au lendemain de la guerre, on avait procédé à des nationalisations massives pour redresser le pays en le dotant de services publics efficaces, dans le prolongement de ce qui était intervenu en 1936, où encore, on avait poursuivi dans cette voie en 1982 en permettant la restructuration de plusieurs groupes industriels qui étaient, pour la plupart ...

Continuer la lecture

Une vie avec la gauche

Une vie avec la gaucheLe prochain livre d’Alain Boublil, « Une vie avec la gauche » paraîtra le 1er mars aux éditions de l’Archipel.

Il y raconte son parcours qui débute à la fin de l’année 1973 quand, à peine diplômé de la faculté des Sciences et de Sciences Po, il est repéré par Jacques Attali. Il rejoint alors l’équipe d’économistes du candidat socialiste en vue de l’élection présidentielle de 1974. A 26 ans, le voilà participant à l’élaboration du programme de François Mitterrand dont il sera proche jusqu’à sa mort. A lui de démontrer que la droite n’a pas le monopole de la compétence en économie.

A l’Elysée dès mai1981, chargé notamment de l’industrie, puis, en 1988, au ministère des finances, il est au cœur des choix économiques et industriels et l’interlocuteur privilégié des grands patrons français et étrangers : Jack Welch, Jean et Antoine Riboud, Francis Bouygues, Jean Luc Lagardère, Bernard Arnault et François Pinault, entre beaucoup d’autres. Témoin crucial de deux décennies de réflexions et de gestion socialiste, il raconte l’échec de la renégociation du Programme commun, les victoires de 1981 et 1988, les grands projets de François Mitterrand et les nationalisations, la dé-bureaucratisation de l’économie, la cohabitation de 1986 puis la lente dégringolade de la gauche à partir de 1993 que tentera d’enrayer Lionel Jospin. Il observe la naissance de la mondialisation et explique les difficultés que les entreprises françaises ont eu à s’y adapter.

Il dresse enfin un portrait de la grande famille socialiste de Michel Rocard et Pierre Bérégovoy à François Hollande. Une famille aujourd’hui divisée sur laquelle il porte un regard riche d’enseignements dans la perspective de l’élection présidentielle et bien au-delà.  

 

To proceed to the English version of the site, two options:

- Click on the icon at the top right corner to access the English version of the site presentation, the articles already published in their English version and the other articles, of the home page or the archives, in their original French version.
- Click on the icon next to an article to display its translation